NON aux dérogations

Logo APR

 

 

 

L’APR dit non au retour de la dérogation au quorum de 2500 habitants.

Ce chiffre minimal nécessaire à la création d’une officine dans une commune qui en était jusque là dépourvue se voit aujourd’hui mis en danger par la volonté de l’administration de prendre la main sur le réseau de santé en zone fragile.

Mais il fait aussi l’objet d’une attaque par une proposition de loi ne limitant pas son domaine d’application à ces seules zones.

Pour l’APR une telle mesure ne peut que parvenir à un résultat inverse de la volonté exprimée qui est de permettre à des officines en difficulté de trouver un meilleur emplacement et de pouvoir continuer à apporter leur service dans une zone peu dense.

Bien au contraire, la possibilité qui serait offerte de jouer aux petits chevaux avec les officines, sans que la nécessité ne soit démontrée, ne pourra qu’alourdir les inquiétudes de tout candidat-repreneur qui n’ayant plus la certitude de maîtriser sa zone de chalandise, s’abstiendra.

Voir notre communiqué de presse